Google+

Janet qui constate, qui s'émeut, qui ralôte...

Derniers réglages!

Le 07/12/2021

Write gd49be9522 640

 

Après mille et une réflexions et tergiversations, après mille et un détours et retours, me voici  revenue avec une idée géniale (excusez du peu!), qui commence peu à peu à voir le jour.

Plutôt que de mélanger les genres dans ce blog (d'ailleurs, il paraît que Google n'aime pas ça, les sites qui mélangent les genres, ça tombe bien!), plutôt que de vouloir à tout prix vous encombrer avec mes textes, mes poèmes et ma passion pour l'écriture, dans un blog qui n'a pas été créé pour ça, j'ai décidé de concevoir un site à part, et à part entière. À chaque blog son domaine, son terrain de jeux et de prédilection. 

Evolution du blog...

Le 29/10/2021

Fig tree gfe4def11f 640

 

J'ai eu beau vous dire, dans mon dernier post, que je souhaitais revenir à mes premières années "Janet au pays des figues", j'ai eu beau essayer de me persuader que j'étais encore capable de parler de la vie réelle, de ce qui se passe -ou pas- en Algérie, j'ai eu beau me mettre hier à écrire un article sur "la nécessité de savoir bricoler en Algérie", mon coeur n'a pu s'empêcher, à nouveau, de vite partir au large, de voguer au-delà, ou plutôt vers ses desiderata... me laissant penaude et perplexe, les coudes appuyés sur ma table d'ordinateur, à me dire : eh bien non, je n'ai plus envie de parler de ça ! Un peu triste, tout de même, de ne pouvoir aller au bout de mon article "bricolage"...

Retour après un an et demi!

Le 20/10/2021

 

Heart gb30b5cd93 640

 

Bonjour à vous!

Voilà presque deux ans que je n'ai rien publié. Depuis l'arrivée du Covid en fait - la Covid, pardon. Désolée, mais ce féminin-là ne me plaît pas trop. Allez savoir pourquoi! 

Donc, depuis le premier confinement, tout s'est mis à l'arrêt, et moi avec. C'est en tout cas ce qu'on pourrait penser à première vue, puisque j'ai cessé de donner les cours de français auxquels je tenais tant, et d'écrire sur mon blog par la même occasion.

7 jours de confinement

Le 26/03/2020

Confinement

 

Plus d'une semaine déjà que tout s'est arrêté.

Auto-confinement, auto-discipline obligent.

Ici, en Algérie, à la campagne qui plus est, on ne peut pas dire qu'on soit "enfermé". Mais l'ambiance y est. On ne sort plus que pour les courses de première nécessité (un mot à la mode ces derniers temps) et pour se ravitailler d'eau de source.

Chante encore pour moi, beau merle!

Le 24/10/2019

Merle

 

J'ai longtemps cru que l'oiseau que j'entendais lors de mes visites en Normandie chez ma maman était un coucou. Et j'ai longtemps cru aussi que cet oiseau était réservé à ma Normandie natale.

Et puis, un jour, en Kabylie, un doux son attire soudain mon attention : ne serait-ce pas le même oiseau, là, qui chante? l'oiseau de chez ma maman? Oh, merveilleux sentiment de retour en... non, pas en enfance!... juste en Normandie, et pas n'importe où, chez ma maman...

Nez à nez avec un serpent!

Le 20/05/2019

L'été arrive à grands pas, et avec, la hantise des bestioles!

Il y a quelques jours, alors que je venais de prononcer ce rituel de trois mots : "C'est terminé!" pour engager mes 3 petits élèves de 4ème AP à rentrer chez eux, voilà que le premier à sortir de chez moi entrouve la porte et s'arrête net dans son élan. Un serpent s'apprête en effet à profiter de l'ouverture de la porte pour pénétrer dans la pièce. Par réflexe, l'enfant a, semble-t-il, refermé la porte, puis il l'ouvre à nouveau, donnant de légers coups de pieds à l'intrus, afin que ce dernier lui laisse le passage libre.  Ni cri, ni rien, juste un semblant de "laisse-moi passer s'il te plaît", genre : "chacun son tour, hein!".

L'enseignement du français en Algérie : Mais où sont passées les bonnes vieilles méthodes?

Le 26/09/2017

Lecture 4e annee 1

 

Je sais, je sais, on va encore me prendre pour une ringarde, une de celles qui ne peut s'empêcher de parler du passé, d'opposer ancien temps et modernité, préhistoire et science fiction...

Mais qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse, c'est ainsi que je fonctionne, que je sens les choses, ainsi que je râle depuis des années devant les livres et cahiers de français de mes filles, mes plus jeunes, celles qui ont passé leur Bac le printemps dernier.

Minimaliste, moi?

Le 09/09/2017

Machine à laver 16 ans

 

Minimaliste, moi? Ca se pourrait. Mais alors, pas exprès!

Minimaliste comme on l'est lorsqu'on se dit que ça risque de prendre un certain temps avant de tomber sur l'objet rêvé, qu'on finit, un jour, par tomber dessus alors qu'on n'y pensait même plus, tellement y a d'eau qu'a coulé sous les ponts (enfin, ça, c'est juste une image, parce qu'en Kabylie, l'eau ne coule pas sous les ponts comme ça), et qu'on en arrive, ce jour-là, à se demander comment on a pu, même en rêve, avoir besoin de cet objet-là!

Lorsque ma baguette de pain sans sel se fait gratuite, chez moi, en Algérie...

Le 13/02/2017

Baguettes de pain

 

Hier, mon mari est rentré à la maison en me disant : "Tu sais quoi? L'épicier chez qui j'ai voulu acheter ta baguette de pain sans sel aujourd'hui m'a dit au moment où j'allais payer : Non, c'est gratuit!".

"Comment ça, gratuit?" lui rétorqua mon époux.

"Le boulanger qui me vend le pain me donne gratuitement les baguettes sans sel," lui répondit l'épicier qui fait aussi office de dépôt de pain, sous-entendu "c'est un aliment ordonné par le médecin".

Une femme syrienne au milieu de la route...

Le 05/02/2017

Il y a quelques semaines, alors que nous traversions une commune pas loin de chez nous, j'aperçus une femme qui se trouvait au milieu de la route et qui tenait devant elle un écriteau.

Le message qui y était inscrit était en arabe. Je me tournai alors vers mon mari et lui demandai : "Qu'est-ce qui est écrit?".

Lorsque je sus que cette femme était syrienne, il me sembla d'un coup que toutes les émotions que j'avais ressenties jusque là chaque fois que les médias diffusaient les images terribles de l'errance du peuple syrien, il me sembla que toutes ces émotions jusqu'alors si bien contenues en moi trouvèrent en cette femme le déclencheur nécessaire à leur expression : je ne pus réprimer un flot de larmes dont je fus la première surprise et que j'aurais aimé pouvoir laisser couler à leur guise, comme une réponse nécessaire à toute la misère de ces migrants fuyant la guerre et la peur.

D'abord étonnée par cette réaction à laquelle je ne m'attendais pas, il me fallut plusieurs jours pour comprendre comment la vie de cette femme syrienne avait une résonnance particulière pour l'expatriée que j'étais. 

Une simple histoire de générosité

Le 02/07/2016

En ce mois de Ramadan, censé (re)donner à chacun de ceux qui le pratiquent un élan de générosité, j'ai une petite et simple histoire à vous raconter.

Cette anecdote, que je nomme ainsi, bien qu'elle soit à mes yeux bien plus qu'une anecdote, date d'une trentaine d'années et m'a été relatée par un homme qui se souvient aujourd'hui de sa période estudiantine en Algérie.

Un jour de retour en compagnie d'un de ses camarades vers son village après plusieurs semaines passées à l'université d'Alger, il croise un mendiant arabophone qui leur demande l'aumône. 

Ma France des années 70...

Le 06/11/2015

Mais qu'est-ce qu'elle a celle-là à venir nous parler de sa France des années 70 en pleine Algérie du 21ème siècle? 

Une petite nostalgie des années 70, c'est ça?

Oui, oui, je crois bien que c'est ça, une petite nostalgie des années 70 de mon enfance, en Normandie, où les planchers avaient encore le droit de craquer (sons merveilleux...), les peintures de se défraîchir (images enchanteresses), les appareils ménagers de s'user (et même de tomber en panne tellement ils étaient vieux...), les vêtements d'être dépareillés (jolis assemblages et jolies couleurs), les jouets des enfants d'être brinquebalants (un peu grinçants même), et il me semble même que les gens avaient encore le droit de se tromper (qui sait?).

Comment on s'habitue à son nouveau pays...

Le 10/07/2015

Un petit post aujourd'hui en réponse à un sympathique visiteur désireux d'en savoir plus sur la question...

Comment donc on s'habitue à son nouveau pays...

En oubliant un peu que l'on sait tout (et surtout que personne ne se sente visé, car, pour le coup, si quelqu'un devait se sentir concerné, je crois bien que je ne serais pas la dernière!).
En oubliant donc qu'on a la science infuse et la connaissance innée de ce qui se fait et de ce qui ne se fait pas.
Fastoche, me direz-vous, surtout que lorsqu'on quitte son pays d'origine pour un autre, c'est le plus souvent qu'on a fait le choix de cet autre et que l'on sait un peu où l'on va...
On arrive vers un nouveau chez soi, prêt à tout comprendre et à tout aimer.

Brrr! Fait froid...

Le 27/11/2014

9222534   8016199   5430947

C'est quoi ce courant d'air froid et pluvieux qui nous passe par la Kabylie???
Le thermomètre est descendu jusqu'à 19°6 à la maison!!!

Déjà les vacances!

Le 27/11/2014

1310722   555585   9346337

Tiens! C'est déjà les vacances chez nous en Algérie...Enfin, pas pour tout le monde...
Y a ceux qui sont en vacances (comme mon petit dernier et mon grand du lycée), et y a ceux qui triment encore pour leurs examens. Chez moi, cette année, c'est les filles!

De l'huile d'olive contre les moustiques!

Le 27/11/2014

6432415   1423313   6808164
 
 
Un coquetier des années 70 (cadeau Bonux et fabuleux souvenir tout droit venu de mon enfance!), quelques cuillerées d'huile d'olive et 1 petite boule de coton.
Voilà la panoplie du parfait combattant parti en guerre contre les ennemis volants de l'été!

Le fromage français qui faisait des siennes!

Le 27/11/2014

Vous le croirez, vous, si je vous dis que le fromage qui vient de France me donne désormais des nausées?!

Le bon fromage de mon enfance, que je mangeais à pleines dents vu comment j'en raffolais : chèvre, camembert, bleu, neufchatel, brie..., des plâtreux aux moyennement faits jusqu'aux tropppp faits (ceux-là, quand même, c'étaient mes préférés!) et qui ne me posaient aucun problème, si ce n'est celui de pouvoir m'arrêter...

Allergie, allergie, quand tu nous tiens!

Le 27/11/2014

8163598 orig

Vous avez vu, ce bel olivier, là-haut, au-dessus de vos têtes?
Vous avez vu ses jolies petites fleurs, qui s'envolent au moindre petit coup de vent, disséminant par la même occasion ses charmants pollens?

Et si on se passait de manger, pour une fois?

Le 25/11/2014

9762120   4934135   2861946


Imaginez-vous dans un monde sans boîtes de conserves (ou à des prix défiant tout bon sens!), sans surgelés (ou quasi), avec 7 bouches à nourrir (dont 4 ados + 1 petit dernier qui vous répète à coeur de journées : Maman, j'ai faim! parce que, à c't'âge là, évidemment qu'ils ont toujours faim, hé hé)...

Pétage de câble!

Le 25/11/2014

7357666

Dans notre train-train quotidien, il y a aussi...des câbles téléphoniques qui sautent...

Heureux, ici, en Algérie...

Le 25/11/2014

Heureux qu'on est, ici, d'entendre le muezzin, de partager un bon couscous, de voir le soleil presque toute l'année (2500 heures de soleil par an, à ce qu'il paraît!), de ne pas trop se compliquer la vie (même si elle est pas si toujours si simple que ça, la vie...), de remettre les choses un peu à leur place...

Entre la France et l'Algérie...

Le 25/11/2014

Va savoir comment on se sent entre la France et l'Algérie...

On a ses souvenirs en France ( l'odeur de la pluie, le poisson à la crème, les repas sur le pouce, le shopping grandes surfaces...) et on aime l'Algérie et sa douceur de vivre...

×