Google+

Blog

Confiture de coings

Le 09/12/2021

Confiture de coings

 

Je vous avais bien dit que je voulais essayer de revenir à la vie réelle dans ce blog. Eh bien voilà, nous y sommes. Aujourd'hui, c'est le jour du pas en avant. Fragile, certes, mais encourageant. Et pour l'occasion, j'y parlerai de ma confiture de coings. 

Quand vous préparez de la compote de coing (ce que j'avais tout d'abord fait) et que deux des principaux fans ont migré vers d'autres contrées (chacun son tour, me direz-vous!), vous vous sentez un peu bête et tristou de voir votre compote de coings ainsi délaissée. 

Derniers réglages!

Le 07/12/2021

Write gd49be9522 640

 

Après mille et une réflexions et tergiversations, après mille et un détours et retours, me voici  revenue avec une idée géniale (excusez du peu!), qui commence peu à peu à voir le jour.

Plutôt que de mélanger les genres dans ce blog (d'ailleurs, il paraît que Google n'aime pas ça, les sites qui mélangent les genres, ça tombe bien!), plutôt que de vouloir à tout prix vous encombrer avec mes textes, mes poèmes et ma passion pour l'écriture, dans un blog qui n'a pas été créé pour ça, j'ai décidé de concevoir un site à part, et à part entière. À chaque blog son domaine, son terrain de jeux et de prédilection. 

Evolution du blog...

Le 29/10/2021

Fig tree gfe4def11f 640

 

J'ai eu beau vous dire, dans mon dernier post, que je souhaitais revenir à mes premières années "Janet au pays des figues", j'ai eu beau essayer de me persuader que j'étais encore capable de parler de la vie réelle, de ce qui se passe -ou pas- en Algérie, j'ai eu beau me mettre hier à écrire un article sur "la nécessité de savoir bricoler en Algérie", mon coeur n'a pu s'empêcher, à nouveau, de vite partir au large, de voguer au-delà, ou plutôt vers ses desiderata... me laissant penaude et perplexe, les coudes appuyés sur ma table d'ordinateur, à me dire : eh bien non, je n'ai plus envie de parler de ça ! Un peu triste, tout de même, de ne pouvoir aller au bout de mon article "bricolage"...

Retour après un an et demi!

Le 20/10/2021

 

Heart gb30b5cd93 640

 

Bonjour à vous!

Voilà presque deux ans que je n'ai rien publié. Depuis l'arrivée du Covid en fait - la Covid, pardon. Désolée, mais ce féminin-là ne me plaît pas trop. Allez savoir pourquoi! 

Donc, depuis le premier confinement, tout s'est mis à l'arrêt, et moi avec. C'est en tout cas ce qu'on pourrait penser à première vue, puisque j'ai cessé de donner les cours de français auxquels je tenais tant, et d'écrire sur mon blog par la même occasion.

Se divertir en écrivant!

Le 21/07/2020

Ma définition de l'écriture : un divertissement qui fait du bien!

LA PREUVE :

 

J’écris des lignes
J’envoie des signes
Rien d’bien tragique
Je n’prends pas d’risque

Je laisse des traces
De c’qui m’tracasse
J’ouvre la chape
D’idées tenaces

Confinement : en profiter pour apprendre l'arabe!?

Le 11/04/2020

 

Langue arabe

 

Aujourd'hui, temps radieux. Bien dormi.

Pas mal pour ce début de 4ème semaine de confinement.

Fiston (11 ans) enchaîne ses cours en vidéo, sans ronchonner. Ce qu'il en retient, je n'en sais trop rien. Mon job à moi, ce sera de jeter un coup d'oeil sur le français (à la fin). Peut-être aussi sur l'anglais (s'il ne m'éjecte pas!). Pour le reste, je le vois griffonner sur ses cahiers, je l'entends poser quelques questions alentours (frère, soeurs, papa) auxquelles je ne peux répondre... puisqu'en arabe. Mais ça, je m'y suis habituée depuis le temps! La première année en arabe, c'est tout ce que je suis capable de comprendre, et ça a été comme ça pour tous mes enfants. 

7 jours de confinement

Le 26/03/2020

Confinement

 

Plus d'une semaine déjà que tout s'est arrêté.

Auto-confinement, auto-discipline obligent.

Ici, en Algérie, à la campagne qui plus est, on ne peut pas dire qu'on soit "enfermé". Mais l'ambiance y est. On ne sort plus que pour les courses de première nécessité (un mot à la mode ces derniers temps) et pour se ravitailler d'eau de source.

Coronavirus en Algérie : retour du pain maison!

Le 20/03/2020

Matlouh

 

Le corona arrive en Algérie. A petits pas, mais il arrive. Et au vu de ce qui se passe ailleurs, mieux vaudrait ne pas prendre les choses trop à la légère, ou, tout du moins, en tirer quelques leçons. Enfin... c'est ce qui se dit à la maison!

Et vu qu'on commence à se confiner chez nous aussi, la démocratie familiale reprend ses droits!!!

Alors aujourd'hui, à l'unanimité à la maison a été voté : STOP au pain du boulanger vendu chez l'épicier.

×